Autisme: un rôle du paracétamol in utero?

Le 05 juillet 2016 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le paracétamol, un perturbateur endocrinien?
Le paracétamol, un perturbateur endocrinien?

Inoffensif, le paracétamol? Peut-être pas chez les femmes enceintes: selon une étude espagnole publiée dans l’International Journal of Epidemiology, il pourrait favoriser des troubles du développement neurologique chez l’enfant, engendrant autisme ou hyperactivité.

En juin 2013, une étude française révélait que la prise d’antalgiques à forte dose inhibait la synthèse de testostérone, faisant d’eux de potentiels perturbateurs endocriniens. Neuf mois plus tard, une autre étude, américaine celle-ci, suggérait que les enfants régulièrement exposés au paracétamol in utero avaient plus de risques de souffrir de troubles du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Conduite par l’équipe de Jordi Sunyer, du centre de recherche en épidémiologie environnementale (CREAL) de Barcelone, une étude portant sur 2.644 couples mère-enfant confirme cette hypothèse: parmi les 40% de femmes ayant consommé du paracétamol pendant la grossesse, les enfants avaient 41% plus de risques de souffrir de troubles de l’attention ou de l’impulsivité, tous deux symptômes du TDAH.

Nouveauté de l’étude, elle révèle une association entre l’exposition in utero au paracétamol et le risque de symptômes autistiques. De plus, ce surrisque, corrélé à la fréquence d’usage, n’était observé que chez les garçons, étayant l’hypothèse d’une perturbation endocrinienne.

Parmi les possibles mécanismes, les chercheurs évoquent l’action sur les récepteurs endocannabinoïdes -par lesquels la douleur s’apaise, mais qui sont aussi impliqués dans la maturation du jeune cerveau et la formation de connexions entre neurones-, ou une perturbation du système immunitaire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus