Australie: un plan gouvernemental qui ne convainc pas

Le 07 mars 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon un article de The Australian paru le 5 mars, le premier ministre John Howard va lancer un plan pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), déjà contesté par des associations environnementales. Annoncé par le ministre chargé de l'environnement Malcolm Turnbull, il consiste à envoyer de la documentation à 7 millions de foyers, sur la manière de faire des économies d'énergie. L'opération doit coûter environ 31 millions d'euros, et les citoyens auront également accès à un site web pour calculer leurs émissions de GES.

Des associations environnementales critiquent ce plan, affirmant que le gouvernement ferait mieux de fixer des objectifs plutôt que de fournir des informations écrites qui sont déjà disponibles. «Réduire les émissions des foyers en appliquant des normes d'efficacité des carburants -les émissions dues aux voitures représentant un tiers des émissions d'un foyer-, serait une première étape plus concrète», a indiqué Tony Mohr, de l'Australian Conservation Foundation. Pour Greenpeace Australie, les efforts du gouvernement devraient plutôt se focaliser sur l'industrie, qui contribue à 80% des émissions du pays, au lieu de faire culpabiliser les foyers sur le problème des émissions de GES.

Mais pour Malcolm Turnbull, l'Australie montre déjà l'exemple, avec des actions qui seront suivies ensuite dans le reste du monde, notamment l'élimination progressive des ampoules incandescentes d'ici 2010 qu'elle a décidée.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus