Australie : les travaillistes s’allient aux Verts

Le 02 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

C’est une alliance, qualifiée par la presse australienne « d’historique », que la Premier ministre sortante vient de sceller avec le parti des verts. Au terme de près de deux semaines de tractations, Julia Gillard a conclu, jeudi, un accord avec les Greens. Ce qui devrait permettre à la chef de file des travaillistes australiens de trouver une majorité au parlement après le résultat indécis des élections législatives du 21 août.

 

Très critiques sur les politiques climatiques et énergétiques du précédent gouvernement (dirigé par Kevin Rudd avant qu’il ne se fasse déloger par Julia Gillard), les Verts n’ont pourtant obtenu que de maigres concessions de la leader travailliste : tout juste la création d’une commission qui sera chargée de proposer un moyen de taxer les émissions carbonées australiennes, parmi les plus importantes du monde par tête d’habitant. On est bien loin de la promesse faite par l’ancien premier ministre Kevin Rudd de créer un marché de quotas de CO2, comparable à celui mis en place dans l’Union européenne depuis 2005. Les travaillistes ont par ailleurs convaincu trois des quatre députés indépendants de les soutenir.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus