Australie: le plan de gestion d’un grand bassin enfin adopté

Le 02 avril 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le premier ministre Kevin Rudd et les premiers ministres des Etats (1) liés au bassin Murray-Darling (sud-est), où les flux d’eau ont été très faibles ces 11 dernières années, sont parvenus à un accord après plusieurs mois de discussions (2). Selon un communiqué du gouvernement fédéral, les différents acteurs s’engagent ainsi dans une démarche de sécurisation du bassin pour assurer les ressources en eau des foyers et des agriculteurs sur le long terme. Le montant du plan s’élève à 10 milliards de dollars australiens (6 milliards d’euros).
Une autorité indépendante chargée seule de gérer le bassin est créée. L’un des engagements de l’accord prévoit des arrangements permettant à l’Etat de l’Australie méridionale (South Australia) de stocker de l’eau grâce aux barrages en amont afin d’assurer suffisamment de ressources à la capitale Adelaïde et aux autres villes qui dépendent du bassin pour leur eau potable.
Le Victoria, qui refusait de signer l’accord jusqu’à présent, a obtenu satisfaction. Le Commonwealth investira jusqu’à 1 milliard de dollars australiens (600 millions d’euros) et au final, ce sont environ 200 milliards de litres d’eau de plus qui seront fournis aux irrigants du Victoria et à la rivière Murray. Le Victoria continuera par ailleurs à acheter de l’eau auprès des vendeurs volontaires dans le cadre du plan fédéral «$50 million buy-back».

(1) Victoria, Queensland, Nouvelle-Galles du sud, Australie méridionale
(2) Voir les articles du JDLE «Australie: tensions autour du bassin Murray-Darling» et «Murray-Darling: le Victoria ne signera pas»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus