Australie: le fisc va au charbon

Le 20 mars 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La première ministre aux 2 taxes carbone.
La première ministre aux 2 taxes carbone.

Malgré une vigoureuse opposition des conservateurs et des milieux d’affaire, le parlement australien a adopté une proposition de loi créant un super impôt sur les compagnies minières, et notamment les exploitants des mines de charbon.

Dès 2013, les profits de ces compagnies, parmi lesquelles figurent les géants BHP Billiton, Rio Tinto et Xstrata, seront taxés à hauteur de 30%. Cette mesure devrait rapporter 11 milliards de dollars australiens (8,72 milliards d’euros) aux caisses de l’Etat.

Cette manne, a promis la Première ministre, Julia Gillard, servira à réduire l’imposition des bénéfices des autres secteurs économiques, mais aussi à revaloriser les retraites et à financer l’investissement dans les infrastructures.

Après l’instauration de la taxe carbone, au début novembre 2011 [JDLE], c’est le second grand coup de massue fiscale que donne Canberra aux gros émetteurs australiens de gaz à effet de serre. Mais ces succès pourraient n’être que temporaires. Prévues pour l’année prochaine, les élections législatives pourraient ramener les conservateurs au pouvoir. Lesquels ont juré de revenir sur les réglementations carbone.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus