Australie et irrigation

Le 07 avril 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
AusStats  4618.0 Water Use on Australian Farms
AusStats 4618.0 Water Use on Australian Farms

Fin mars s'est tenu le sommet australien sur l'eau. Malgré les actions gouvernementales pour améliorer l'accès à l'eau, les industriels et les agriculteurs s'inquiètent car ils doivent faire face à des sécheresses de plus en plus sévères.

Selon le quotidien The Australian, le PDG de l'entreprise d'emballages australienne Visy industries vient d'annoncer vouloir investir dans les infrastructures d'irrigation. Intervenant lors du sommet australien de l'eau tenu fin mars, Richard Pratt a estimé que le gouvernement n'investit pas assez rapidement dans ce domaine, malgré la mise en place en 2004 de la National water initiative (NWI), une stratégie nationale d'amélioration de la gestion de l'eau. L'entrepreneur propose de créer des sortes d'autoroutes d'eau avec péage qui permettraient d'attirer des investisseurs privés. Une étude montre qu'un système d'irrigation dans la vallée de Murrumbidgee récolterait 1.300 gigalitres par an. Les investissements estimés à 824 millions de dollars australiens créeraient 4.500 emplois.

L'Australie connaît depuis de nombreuses années des problèmes de sécheresse. Ce qui ne l'a pas empêché de développer des secteurs gourmands en eau, à commencer par l'agriculture. Ainsi, selon le Bureau australien des statistiques, le coton et le riz sont les cultures les plus consommatrices d'eau avec respectivement 14,1 et 6,5 mégalitres d'eau par hectare (ML/ha), pour une moyenne nationale de 4,4 ML/ha. Pour répondre aux besoins en eau des agriculteurs et des industriels, les pouvoirs publics ont développé l'irrigation (et maintenant les systèmes de dessalement). Le pâturage représente actuellement 30% du volume d'eau d'irrigation du pays. Mais les systèmes d'irrigation apparaissent obsolètes, gaspillant de grandes quantités d'eau. De nouveaux investissements, privés ou publics, deviennent donc nécessaires.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus