Australie: 12 mystérieux cas de tumeur sur un lieu de travail

Le 04 août 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une université australienne, le Royale Melbourne institute of technology (RMIT) est victime d’une inquiétante épidémie depuis quelques mois, selon la presse australienne. 12 employés, travaillant actuellement ou ayant travaillé après 1995, souffrent de 10 différents types de tumeur (dont 6 malins). Tous avaient leur bureau dans les deux derniers étages d’un bâtiment de 17 étages. En mai, l’administration a donc fermé les lieux et enquêté sur les risques éventuels, en calculant l’incidence des tumeurs sur les quelque 400 personnes ayant travaillé dans les étages suspects. Mais aucun lien statistique n’a été établi. L’antenne relais installée sur le toit, un temps soupçonnée, a notamment été mise hors de cause. La vice-chancelière de l’université a donc invité les employés à revenir travailler dans leur bureau, assurant que des analyses seraient régulièrement effectuées. Mais les syndicats s’opposent à ce que l’administration fasse pression sur les travailleurs. Ils estiment en effet que l’enquête n’est pas complète, car elle ne prend en compte que les tumeurs du cerveau.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus