- 

Au Pérou, dauphins et pélicans meurent de faim

Le 11 mai 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Près de 3.000 dauphins ont été retrouvés mort sur la côte péruvienne
Près de 3.000 dauphins ont été retrouvés mort sur la côte péruvienne

Depuis janvier, plus de 3.000 dauphins ont été retrouvés morts sur la côte nord du Pérou. Lors d'une conférence de presse, le vice-ministre péruvien chargé des ressources naturelles du ministère de l'environnement, Gabriel Quijandria, a déclaré qu’environ 5.000 cadavres d’oiseaux marins, en majorité des pélicans mais aussi des fous de Bassan, ont également été signalés au cours des dernières semaines sur la même zone du littoral.

«Il est probable que ce phénomène s'étend à d'autres zones côtières et les chiffres augmenteront», a précisé le ministre péruvien, évoquant comme cause possible le réchauffement des eaux du Pacifique, qui aurait un impact sur les ressources alimentaires de ces espèces.

Une première étude scientifique semble confirmer cette hypothèse.  Dauphins et pélicans seraient victimes d’une pénurie de leur alimentation de base, les anchois. Les poissons prolifèrent normalement dans les eaux froides du courant de Humboldt qui balaie les côtes du Pacifique, du Pérou au Chili, et qui fait de cette zone l’une des plus poissonneuses du monde. Mais le réchauffement des eaux, une situation causée par le phénomène climatique «El Nino», empêche la remontée des eaux froides et stoppe ainsi la saison de pêche.

«Lorsque les eaux de surface se réchauffent, les poissons plongent en profondeur ce qui signifie que les jeunes pélicans qui ne peuvent pas encore plonger ne sont plus capables de se nourrir», explique Patricia Majluf, biologiste marine et ancienne ministre de la mer.

La plupart des oiseaux morts retrouvés sont en effet des juvéniles, sous-alimentés.

Le vice-ministre a indiqué qu'un groupe de travail multisectoriel avait été mis en place pour trouver les causes de ce que certains au Pérou considèrent déjà comme une catastrophe écologique.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus