Atlantique: Une marée noire menace les manchots

Le 23 mars 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 18 mars dernier, un navire battant pavillon maltais s’est échoué près de l’ile Nightingale, (dans l'archipel Tristan da Cunha, possession britannique), dans l’Atlantique Sud. Une colonie de pingouins en voie de disparition est aujourd’hui menacée par les quelque 1.500 tonnes de pétrole qui se sont déversées, selon l’ Independent du 21 mars.

Le MS Oliva allait de Santos (Brésil) à Singapour, avec à son bord des cargaisons de soja. Accidenté, il s’est arrêté près de l’île Nightingale, maintenant entourée d’une nappe de pétrole qui s’étend sur 15 kilomètres.

Des centaines de gorfous sauteurs du Nord (Eudyptes chrysocome), petits manchots également appelés manchots à aigrettes, ont été aperçus couverts de pétrole, a déclaré l’assocation britannique de défense des animaux RSPB. Le reste de la faune de l’ile est également menacé: outre les 200.000 gorfous sauteurs du Nord, l’archipel abrite des millions d’oiseaux marins.

« Le naufrage pourrait également pousser les rats du bord à coloniser l’île, ce qui présente un risque énorme pour les populations indigènes d’oiseaux de mer», précise la RSPB



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus