Atex: une certification pour la maintenance

Le 25 août 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
atex-offshoreplatform
atex-offshoreplatform

La maintenance des appareils électriques sur les sites ayant des atmosphères explosibles est désormais garantie par une certification, Ism-Atex, élaborée par l'Ineris en partenariat avec les acteurs de l'Atex.

L'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) vient de mettre au point une nouvelle certification volontaire pour la maintenance des équipements, effectuée sur les sites industriels confrontés à des risques d'atmosphère explosible. Ism-Atex (1) est basée sur l'évaluation des compétences des personnels et du système d'assurance qualité de l'entreprise. Elle vient compléter Saqr-Atex, certification volontaire des réparateurs de matériels Atex, et plus précisément de matériels électriques et non électriques des sites Atex. Ism-Atex concerne la maintenance sur site du matériel électrique, mais ne prend pas en compte l'entretien des appareils non électriques. «Nous concevons les certifications à partir de normes applicables, et les appareils non électriques n'en possèdent pas pour le moment sur les aspects entretien et maintenance. Seule la partie construction en dispose», explique Olivier Cottin, chargé d'affaires à l'Ineris.

La certification Ism-Atex n'est pas imposée, elle est volontaire, d'autant plus qu'aucune directive européenne ne vient réglementer l'activité des professionnels de maintenance intervenant sur les sites, ce qui n'est pas le cas des fabricants de matériels: ils doivent répondre aux modalités de la directive 94/9/CE qui leur impose d'adapter leurs appareils aux conditions particulières des sites Atex pour une plus grande sécurité. La certification a été fortement demandée par des professionnels de la maintenance. «L'avantage pour eux est de bénéficier d'une reconnaissance de leurs compétences et c'est une garantie pour les exploitants de sites Atex», poursuit Olivier Cottin. La mise au point du référentiel, validé le 23 février 2005, a été réalisée par un groupe de travail auquel participaient des organismes de contrôle, des constructeurs, des installateurs, des sociétés de maintenance et des utilisateurs. Les premières certifications, demandées par les sociétés pilotes qui ont répondu au référentiel, devraient être délivrées en septembre 2005.



(1) Installations, services, maintenance (Ism) en atmosphère explosible (Atex)




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus