Asie du Sud-Est: l’avenir mortifère du charbon

Le 18 janvier 2017 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Djakarta, capitale de l'Indonésie
Djakarta, capitale de l'Indonésie

La construction de nouvelles centrales à charbon en Asie du Sud-Est pourrait tripler le nombre de décès annuels liés à la pollution de l’air, révèle une étude publiée dans la revue Environmental Science & Technology. En tête du classement, l’Indonésie et le Vietnam.

Alors que la Chine tente de se détourner du charbon au profit des renouvelables, que plusieurs projets sont en cours en Inde, d’autres pays asiatiques peinent à voir leur avenir sans charbon. C’est le cas de l’Indonésie qui, de 147 centrales à charbon, prévoit d’en faire tourner 323 en 2030.

En cause, une forte croissance démographique: l’Indonésie devrait compter 67 millions d’habitants de plus en 2030 par rapport à 2011, soit une hausse de 28%. Ce qui augmente les besoins électriques, tandis que l’urbanisation favorise l’exposition de cette population à une qualité de l’air dégradée.

1.008 centrales en 2030

Dans leur étude menée sur 11 pays d’Asie du Sud-Est[i], qui devraient compter 1.008 centrales à charbon en 2030 contre 602 en 2011, Shannon Koplitz, de l’université de Harvard à Cambridge (Massachusetts), et ses collègues ont tenté d’estimer les effets, en termes de mortalité, de la hausse des teneurs en ozone et en particules fines PM2,5 liée à ce développement charbonnier.

Bilan: de 19.880 décès prématurés annuels en 2011, le charbon devrait entraîner 69.660 décès prématurés dans ces 11 pays en 2030, soit 3,5 fois plus. Il s’agit en premier lieu d’infarctus du myocarde et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Comme en 2011, l’Indonésie arrive en première position (24.400 décès, soit 3,3 fois plus), le Vietnam en deuxième position (19.220 décès, 4,5 fois plus). Si les centrales chinoises ne sont pas intégrées à l’analyse, l’Empire du Milieu arrive en troisième position avec 8.870 décès liés aux centrales d’autres pays asiatiques, notamment celles du Vietnam.



[i] Cambodge, Indonésie, Japon, Laos, Malaisie, Birmanie, Philippines, Corée du Sud, Taïwan, Thaïlande, Vietnam.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus