Asian Pulp and Paper persiste et signe

Le 12 août 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La bataille Greenpeace – APP (Asian Pulp and Paper, société indonésienne de production de pâte à papier) n’est pas près de se terminer. Dans un rapport daté du 7 juillet (voir JDLE), l’ONG avait accusé le groupe de détruire la forêt tropicale de Sumatra pour fabriquer du papier.

Allégation rejetée en bloc par l’entreprise dans une lettre datée du 14 juillet : « APP dément catégoriquement vos accusations et réfute vos conclusions », déclarait Aida Greenbury, directeur général.

La firme Indonésienne a voulu mettre fin à toute polémique en commandant un audit, rendu le 10 août par Mazars et ITS Global.

Dans un communiqué du 11 août, APP se félicite des conclusions de l’étude. « L’audit a trouvé que les données du rapport rédigé par APP étaient exactes et que les accusations formulées par les ONG environnementales étaient infondées, fausses et sans preuve », déclare Aida Greenbury.

Greenpeace dénonce pour sa part une simple opération de « verdissement d’image » (greenwashing). L’étude de Mazars conclut qu’APP fait des efforts pour réduire son impact environnemental « en s’engageant à calculer l’empreinte carbone de ses fabriques de papier et à préserver des étendues de forêts de valeur ».

Sur les 95 allégations formulées par Greenpeace et le WWF, une seule est reconnue par les cabinets d’audit. Il s’agit de l’accusation de déforestation illégale. En effet, Greenpeace relève que, sur 11 concessions visitées par les auditeurs, 8 ont subi des abattages sans les permis exigés par les lois forestières indonésiennes. De même, dans 7 de ces concessions, du bois de « haute valeur de conservation » a été coupé.

Pour ce qui concerne les 94 autres allégations, elles sont « inexactes », ou « incorrectes », « injustifiées », « non vérifiées », « spéculatives », ou encore « interprétatives », selon les cabinets d’étude. Les photos aériennes prises par Greenpeace (voir rapport) prouvant qu’APP continue de déboiser à grande échelle seraient-elles toutes truquées ?

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus