Arnaud Leroy, prochain président de l’Ademe

Le 26 février 2018 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Arnaud Leroy
Arnaud Leroy

Ce spécialiste du droit maritime devrait prochainement être nommé président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, où il succèdera à Bruno Léchevin, selon un communiqué diffusé vendredi 23 février par l’Elysée.

Juriste spécialiste du droit maritime, Arnaud Leroy a intégré mi-février le conseil d’administration de l’Ademe, en qualité de représentant de l’Etat sur proposition du ministère de la transition écologique et solidaire, selon un décret du 14 février.

Dans un communiqué publié vendredi 23 février, l’Elysée dit envisager sa nomination, «sur proposition du premier ministre», à la présidence de l’agence -comme successeur de Bruno Léchevin, dont le mandat, débuté en 2013, arrive à expiration.

Programme énergie du candidat Macron

Agé de 41 ans, Arnaud Leroy a commencé sa carrière politique chez les Verts, d’abord comme collaborateur du député européen Gérard Onesta. En désaccord sur le projet de constitution européenne, il quitte ce parti en 2005 pour rejoindre le Parti socialiste.

Elu en 2012 député de la cinquième circonscription des Français de l’étranger (Espagne, Portugal, Monaco, Andorre), il rejoint le mouvement En Marche! en vue de l’élection présidentielle de 2017. A l’origine du programme énergie du candidat Emmanuel Macron, il a été l’un des porte-parole de sa campagne.

Audition au Parlement

Sa nomination officielle à la présidence de l’Ademe sera annoncée en conseil des ministres, après audition devant les commissions concernées (développement durable) de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Egalement vendredi 23 février, l’Elysée a proposé la nomination de Chantal Jouanno à la présidence de la Commission nationale du débat public (CNDP), dont la mission «est d’informer les citoyens et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte» dans le cadre des grands projets d’aménagement. Présidente de l’Ademe (2008-09), secrétaire d’Etat chargée de l’écologie (2009-10), la sénatrice UDI avait annoncé son retrait de la vie politique en juillet 2017.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus