Argentine: fin de l’aventure pour Suez

Le 22 mars 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l’AFP, le 21 mars, le gouvernement argentin a annoncé la résiliation du contrat de concession de distribution d'eau potable et de traitement des eaux usées dans le grand Buenos Aires conclu en 1993 avec Aguas Argentinas, une filiale du groupe français Suez. Les autorités argentines reprochent à Aguas Argentinas de ne pas avoir respecté les termes du contrat de concession, notamment en matière d'investissements et de qualité de l'eau potable. Julio De Vido, ministre en charge de la planification, a accusé la filiale de Suez de n'avoir pas pris les mesures nécessaires pour éliminer une trop grande quantité de nitrates dans l'eau potable distribuée dans certains quartiers de la capitale. Une nouvelle entreprise, baptisée AYSA, Aguas et saneamiento argentino S.A (Eaux et assainissement), contrôlée à 90% par l'Etat argentin et à 10% par le personnel, va remplacer Aguas Argentinas en reprenant ses actifs et l'intégralité de son personnel. La nationalisation de fait des services d'eau à Buenos Aires vient mettre un point final à un dossier qui empoisonne, depuis près de 3 ans, les relations entre la France et l'Argentine.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus