Areva finalise la vente à l’Inde de deux EPR

Le 06 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

A l’occasion de la visite en Inde du Président Sarkozy, Areva et Nuclear Power Corporation of India Limited (NPCIL) ont signé, ce lundi 6 décembre, des accords portant sur la construction de deux EPR. Les réacteurs de 1.600 mégawatts (MW) doivent être construits à Jaïtapur, à400kilomètresau sud de Bombay, dans l'Etat du Maharashtra (ouest).

Areva fournira les îlots nucléaires et le combustible pour une durée de 25 ans. Des industriels indiens seront associés à la réalisation des parties conventionnelles dela centrale. Toutefois , selon des sources proches du dossier, Alstom Power devrait fournir les turbines. « Les contrats signés permettent le début des travaux en 2011 », a indiqué Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’Areva, précisant que le début de la production de l'électricité devrait avoir lieu « en 2018 ». Le groupe français espère signer un accord commercial définitif en 2011, dont le montant devrait atteindre 7 milliards d’euros. Le coût d'un EPR varie fortement selon les pays. Il est évalué à 5 milliards € en France, 5,6 milliards € en Finlande et 3 milliards € en Chine.

 

Un protocole d'accord bilatéral avait déjà été conclu en février 2009 pour la construction de 2 à 6 EPR, de 1.650 MW chacun. L'Inde a donné fin novembre son feu vert à l'aspect environnemental du projet.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus