Arctique: la Norvège veut élargir les zones de prospection pétrolière

Le 21 janvier 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La production pétrolière norvégienne fond, elle aussi
La production pétrolière norvégienne fond, elle aussi

Le ministre de l’environnement norvégien a annoncé, le 20 janvier, qu’il comptait redéfinir les limites de la banquise, ce qui risque d’élargir les activités pétrolières dans l’Arctique.

 

Selon un accord conclu en 2013, les zones situées en bordure de la banquise sont interdites à toute prospection ou extraction d’hydrocarbures. Mais fonte des glaces oblige, la banquise remonte vers le nord. «J’ai demandé à l’institut polaire norvégien de mettre à jour ses calculs pour disposer de connaissances actualisées sur l’emplacement géographique des zones fragiles», a déclaré le ministre norvégien Tine Sundtoft. 

La limitation actuelle, basée sur des informations recueillies entre 1967 et 1989, devrait donc être réévaluée à la lumière de données plus récentes, observées entre 1984 et 2013. Cette mise à jour permet surtout au gouvernement de justifier de nouvelles licences pétrolières, annoncées le 20 janvier.

Après avoir atteint un pic en 2001, la production pétrolière norvégienne n’a cessé de se réduire. Elle a atteint 1,49 million de barils par jour en 2014, soit la moitié moins qu’au début du siècle. Alors que les ressources s’amenuisent, les compagnies pétrolières augmentent la pression sur Oslo pour l’ouverture de nouvelles zones à la prospection.

34 des 57 blocs définis le 20 janvier ciblent ainsi une nouvelle zone, dans le sud-est de la mer de Barents. Mais la décision du gouvernement n’est pas encore définitive puisqu’il a besoin de l’accord de deux partis du centre-droit, pour l’heure opposés à cet élargissement.

Les associations écologistes ont quant à elles accusé Oslo de faire le jeu des compagnies pétrolières, au détriment du climat et des écosystèmes.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus