ArcelorMittal veut des quotas ou des sous

Le 16 janvier 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le HF6 de Seraing, du temps de sa splendeur.
Le HF6 de Seraing, du temps de sa splendeur.

Ce n’est pas parce qu’une usine soumise à la directive ETS ne fonctionne plus qu’elle n’a pas droit à ses quotas d’émission de gaz à effet de serre. Partant de ce principe, ArcelorMittal a assigné, fin décembre, la Wallonie devant le tribunal de première instance de Bruxelles, indique L’Echo.

Selon le quotidien des affaires belge, la région francophone avait décompté de l’allocation de quotas au groupe sidérurgique les permis d’émission destinés au haut-fourneau 6 de Seraing, mis à l’arrêt en 2008. Soit 1,3 million de quotas en moins pour le leader mondial de l’acier.

Sur cette base, ArcelorMittal réclame 8,2 millions d’euros de compensation.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus