ArcelorMittal nie toute pollution à l’acide

Le 19 juillet 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De l'acide a-t-il été déversé sur le site de stockage de Florange?
De l'acide a-t-il été déversé sur le site de stockage de Florange?

Le groupe sidérurgique a finalement démenti, le 17 juillet, les propos d’un employé du groupe Suez, selon lesquels 28 mètres cube d’acide auraient été déversés chaque jour pendant trois mois dans un crassier[1] du site de Florange.



[1] Zone de stockage des scories des hauts fourneaux

 

Alors que l’enquête lancée par le groupe en interne suit son cours, la direction a affirmé dans un tweet être «d’ores et déjà certaine qu’aucun acide pur n’a été déversé dans la zone de stockage de résidus de Florange, qui est une zone contrôlée où ArcelorMittal est autorisé à déverser des substances non dangereuses». «Des mesures environnementales y sont régulièrement réalisées et transmises à la Dreal», ajoute le groupe.

Impossible de savoir, à l’heure actuelle, si des produits toxiques ont, oui ou non, été déversés sur le site de Florange et si les nappes phréatiques ont été polluées. Une enquête préliminaire a été ouverte le 4 juillet par le parquet de Thionville pour atteinte à l’environnement. La Dreal évalue de son côté l’ampleur des éventuels rejets et leurs conséquences.

Deux plaintes contre X ont par ailleurs été déposées par ArcelorMittal et par la communauté d’agglomération du Val de Fensch.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus