Aquitaine: aide au traitement des effluents agricoles

Le 01 février 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
vendanges champ
vendanges champ

Depuis plusieurs années, le conseil régional d'Aquitaine multiplie les aides environnementales en direction des agriculteurs et des entreprises agroalimentaires.

Comme cela avait été évoqué dans un article précédent de notre «dossier régions», l'Aquitaine développe de nombreux projets concernant l'eau. Un domaine qu'il apparaît essentiel de mieux gérer pour faire face aux sécheresses de plus en plus fréquentes. La direction du tourisme, du patrimoine, et des espaces naturels participe à l'élaboration de Schémas d'aménagement et de gestion des eau (Sage) et de contrats de rivière, à l'amélioration de la qualité des eaux de baignade, à la mise en place d'un programme de gestion des eaux souterraines, etc. La direction de l'agriculture et de l'agroalimentaire n'est pas en reste. Une prise en compte nécessaire puisque ces secteurs, dont les retombées économiques et salariales sont essentielles pour la région, continuent à consommer beaucoup d'eau.

Initié en 2002, le programme Agriculture respectueuse de l'environnement en Aquitaine (Area) vise à ce que les agriculteurs  prennent mieux en compte les problématiques environnementales. «Le conseil régional a adapté le Programme de maîtrise des pollutions d'origine agricole (PMPOA) (1) à notre région, dont les élevages sont plus diffus que dans les régions réellement concernées par le programme ministériel comme la Bretagne», explique Béatrice Ducau-Pont, de la direction de l'agriculture et de l'agroalimentaire. Destiné dans un premier temps aux seuls élevages, Area s'est étendu aux exploitations de productions végétales en 2005. Les exploitations reçoivent des aides pour leurs investissements qui vont au-delà des réglementations environnementales en vigueur. De nombreux dossiers concernent les traitements d'effluents. Le conseil régional est le principal contributeur. Depuis 2002, l'Aquitaine a soutenu 700 projets pour 7 millions d'euros. L'extension à la production végétale devrait permettre à l'Area d'atteindre 1.000 dossiers en 2006. Les conseils généraux et le fonds européen d'orientation et de garantie agricole (Feoga) peuvent également participer au financement.

En ce qui concerne les entreprises agroalimentaires, la région intervient aussi pour le traitement des effluents, avec une participation qui ne dépasse pas 10% du montant global de l'investissement. «Ce sont des montants conséquents, souligne Béatrice Ducau-Pont. Ils peuvent atteindre 100.000 euros par dossier.» Entre 2004 et 2005, une dizaine d'entreprises ont bénéficié de ce soutien, principalement dans le secteur viticole et laitier. Ces aides font partie d'un fonds régional qui se concentre sur la modernisation des entreprises, principalement des plus petites, mais qui soutient aussi la mise en place d'une certification Iso 14.001.



(1) Le PMPOA a été créé en 1993 par les ministères chargés de l'agriculture et de l'environnement. Il concerne les élevages et les cultures.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus