Aprochim: cette fois, c’est le sang des riverains qu’on analyse

Le 25 janvier 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Des prélèvements sanguins vont être effectués sur 25 personnes, habitant à proximité de l’usine Aprochim de Grez-en-Bouère (Mayenne), pour évaluer leur taux d’imprégnation en polychlorobiphényles (PCB), a indiqué l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire.

Les analyses, qui se dérouleront entre le 28 janvier et le 4 février, se focaliseront sur 4 types de molécules: PCB indicateurs, PCB dioxin-like, dioxines et furanes. Les résultats sont attendus à la mi-mars selon l’ARS.

Les 25 riverains ont été choisis parmi une trentaine de personnes s’étant portées volontaires pour les tests. Tous vivent dans une exploitation agricole mise sous séquestre total ou partiel, suite à la découverte, depuis janvier 2011, de taux anormalement élevés dans leur production (lait, viande, œufs). Quatre troupeaux de bovins contaminés ont par ailleurs été abattus depuis octobre 2011 (voir JDLE).

Le suivi médical des salariés d’Aprochim (une filiale du groupe Chimirec) a déjà révélé, depuis 2007, des taux d’imprégnation aux PCB supérieurs aux normes pour une vingtaine d’entre eux.

Les PCB, plus connus en France sous le nom de pyralènes, sont des dérivés chimiques utilisés pendant des décennies dans l'industrie, comme isolants dans les transformateurs électriques, lubrifiants dans les turbines ou composants dans les peintures. La vente de produits contenant des PCB est interdite depuis 1987.

Ces molécules sont stables dans l'environnement et peuvent se fixer dans l'organisme des animaux, entraînant un risque pour l'homme en cas de consommation réitérée.

Aprochim conteste toujours sa responsabilité dans la pollution détectée dans les sols et sur des animaux d’élevage.

Après le dépôt de plusieurs plaintes de riverains, une information judiciaire a été ouverte par le procureur de Laval, le 14 décembre dernier, pour «mise en danger de la vie d’autrui et pollution» (voir JDLE).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus