Après le pic pétrolier, le pic du bois?

Le 24 janvier 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

On connaît le principe de pic pétrolier. Faudra-t-il dorénavant parler de pic d’exploitation du bois tropical dans le monde? En effet, bien peu d’endroits de la planète exploitent de manière durable les forêts tropicales.

Et selon une étude publiée le 20 janvier dernier dans la revue Biological conservation, les coupes réalisées tous les 30 ou 40 ans ne permettent pas aux arbres d’un massif de se régénérer suffisamment pour atteindre la taille minimale pour être exploités. Conséquence: ce sont les forêts primaires qui en pâtissent.

Les scientifiques australiens ont pris comme exemple l’exploitation forestière des îles Salomon, car celle-ci offre tous les ingrédients, tous les défis à relever dans la gestion durable des bois tropicaux.

Depuis une dizaine d’années, les scientifiques alertent régulièrement le gouvernement de l’île sur le fait que le volume de bois prélevé dans la forêt primaire est trop important et que l’île pourrait connaître une pénurie d’ici 2012.

Les chercheurs considèrent que la courbe de la production de bois du pays est typique de celle observée pour l’exploitation des ressources non renouvelables comme le pétrole: une augmentation rapide de la production, auquel succède un pic de production avant le déclin.

«Le phénomène est observable dans les îles Salomon parce que l’extraction du bois a été menée à un degré bien supérieur aux capacités de la forêt à régénérer son stock de bois commercialisable», déclarent les chercheurs australiens.

Des chercheurs qui ont eu beaucoup de mal à trouver un bon terrain d’investigation en raison d’autres facteurs qui influent sur la forêt primaire. Notamment à cause des coupes illégales. 20 à 50% des bois commercialisés dans le monde sont issus, en effet, de ces exploitations illégales.


 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus