Après-Kyoto: les propositions de la Commission pour parvenir à un accord

Le 29 janvier 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Créer un marché du carbone d’ici 2015 au niveau de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et trouver de nouvelles sources de financement pour la lutte contre le changement climatique selon les émissions des pays et leur richesse.

Les deux mesures constituent les principales propositions de la Commission européenne, publiées mercredi 28 janvier, pour parvenir à un accord international sur le changement climatique lors de la conférence de Copenhague (Danemark) de décembre 2009.

La Commission évalue à 175 milliards d’euros par an d’ici 2020 le montant des investissements nécessaires pour réduire les émissions de CO2. Et réclame un gros effort de solidarité entre pays riches et en développement, la moitié de cette somme devant être allouée à ces derniers. Elle pourrait être financée par une taxe assise sur les émissions des pays «développés» (1), mais aussi par les revenus issus des mises aux enchères de quotas.

Pour limiter les abus engendrés par les mécanismes de développement propre (MDP), Bruxelles propose aussi de remplacer ce dispositif par des allocations de crédits carbone par secteur, pour les pays en développement avancés.

L’exécutif bruxellois estime que les pays industrialisés devraient réduire collectivement leurs émissions de 30% en 2020 par rapport aux niveaux de 1990. Et rappelle que l’UE s’est déjà engagée à réduire les siennes, unilatéralement, de 20% –et 30% en cas d’accord international ambitieux. Quant aux pays en développement, exceptés les plus pauvres, la croissance de leurs émissions devrait être limitée à un niveau inférieur de 15 à 30% de celles attendues si rien n’est fait. Via la déforestation évitée et l’adoption, d’ici 2011, de stratégies de développement peu carbonées. «Un nouveau mécanisme international évaluera ces stratégies et [les] couplera (…) à une aide extérieure appropriée.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus