Après-Kyoto: l’UE favorable à une taxe carbone pour les pays riches

Le 26 janvier 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon Reuters, l’Union européenne devrait proposer cette semaine que les pays riches taxent leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) entre 2013 et 2020 à hauteur de 164 milliards d’euros. La somme pourrait alimenter un fonds climatique destiné à aider les pays «pauvres» à lutter contre le changement climatique, par la réduction future de leurs émissions, et surtout via l’anticipation face à la hausse des températures.
L’UE propose une taxe de 1 € par tonne en 2013, augmentant jusqu’à 3 € en 2020.
Le montant de ce fonds pourrait constituer un argument de poids pour faire adhérer les pays en développement à un accord ambitieux sur le climat lors de la conférence de Copenhague (Danemark) en décembre prochain.

L’autre option qui sera présentée dans le courant de la semaine par l’UE, toujours selon Reuters, est d’alimenter ce fonds par le prélèvement d’un pourcentage du montant de chaque tonne de carbone échangée sur les marchés des droits à polluer.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus