Après-Klaus: Le Foll rallonge l’enveloppe des plantations

Le 24 septembre 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Klaus a frappé la forêt aquitaine le 24 janvier 2009
Klaus a frappé la forêt aquitaine le 24 janvier 2009

Le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll a annoncé le 22 septembre qu’il allait rallonger de 60 millions d’euros l’enveloppe dédiée à la reconstitution du massif forestier aquitain après les ravages de la tempête Klaus.

Jusque-là, un budget de 415 M€ était alloué au massif jusqu’en 2015, dans le cadre du plan Chablis.

Grâce à cette rallonge, le plan de restauration forestière sera allongé de deux ans, et durera jusqu’en 2017.

La tempête Klaus a frappé, le 24 janvier 2009, la forêt aquitaine, riche d’un million d’hectares. Plus de 40 millions de mètres cubes ont été abattus selon l’Inventaire forestier national (IFN).

Les opérations de reboisement ont démarré en 2011. Elles se poursuivront au rythme annuel de 35.000 ha/an jusqu’en 2017.

Lors d’une visite près de Tartas (Landes), Stéphane Le Foll a par ailleurs confirmé la tenue de tables rondes régionales avec les acteurs de la filière Bois fin septembre début octobre, en vue de préparer la loi d’avenir du secteur prévue pour le second semestre 2013. Le ministre de l’agriculture souhaite un débat sur deux axes prioritaires: la transformation du bois en énergie (biomasse) et la relance des plantations.

«La Pologne et l’Allemagne plantent trois fois plus que la France alors que l’Hexagone représente la troisième forêt européenne et que le déficit commercial du secteur est de 6 Md€», a déclaré Stéphane Le Foll, qui a ajouté que la forêt représentait une source d’emplois non délocalisables.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus