Appel d’offres Biomasse: 32 projets (presque) retenus

Le 25 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
32 projets d’unités de cogénération alimentées à partir de biomasse ont été retenus par le ministère de l’écologie (Meeddm) à l’issue d’un appel d’offres, selon un communiqué du 22 janvier. Ils représentent une puissance totale de 266 mégawatts (MW), soit le quart de la puissance d’un réacteur nucléaire. Ils bénéficieront d’un tarif d’achat de l’électricité de 145 euros par mégawattheure en moyenne.

106 dossiers avaient été présentés en réponse à ce troisième appel d’offres Biomasse lancé en janvier dernier par Jean-Louis Borloo. Les candidatures représentaient un total de 936 MW de puissance cumulée (1).

Les 32 projets retenus représentent un investissement d’environ 750 millions €, dont 150 millions de soutien public pendant 20 ans, indique le Meeddm.

Sur les 266 MW de puissance cumulée installés d’ici 2012, 164 MW le seront dans des zones considérées comme prioritaires en matière d’aménagement du territoire: «la zone nord-est de la France particulièrement concernée par les restructurations de Défense (régions Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, département de Seine-et-Marne), les massifs (Massif central, Vosges, Alpes, Pyrénées), et la Bretagne compte tenu des difficultés d’approvisionnement électrique». Cette dernière région est aussi jugée intéressante pour son important gisement en effluents d’élevage et d’algues vertes (2).

En Auvergne et Lorraine, tempère le Meeddm, «la sélection définitive des projets est subordonnée à la vérification, sous l’égide des préfets concernés, de la disponibilité de la ressource biomasse et de l’absence de conflits d’usage». La nuance est de taille, puisque les 7 projets de ces 2 régions concentrent le quart (57,6 MW) de la puissance installée prévue…

Le tarif d’achat de l’électricité produite par les installations de cogénération de taille moyenne (5 à 12 MW) a été revu à la hausse début janvier, rappelle le Meeddm. «Le tarif de base passe de 6,4 à 12,5 centimes d’euro par kilowattheure c€/kWh», plus une prime d’efficacité énergétique allant jusqu’à 5 c€/kWh (3).

Un nouvel appel d’offres portant sur 800 MW sera lancé prochainement. Il concernera des unités de cogénération de puissance supérieure à 12 MW.

(1) Dans le JDLE «Succès pour l’appel d’offres ‘Biomasse 3’»
(2) Dans le JDLE «Lancement du troisième appel d’offres ‘biomasse’»
(3) Dans le JDLE«Géothermie et biomasse: les tarifs d’achat d’électricité revus à la hausse»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus