Appel à manifestations d’intérêt sur la géothermie

Le 03 novembre 2011 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans le cadre des Investissements d’avenir, les ministres de l’écologie, de l’économie, de la recherche et de l’industrie ont lancé, aujourd’hui 3 novembre, un nouvel appel à manifestations d’intérêt (AMI) pour développer la géothermie, qui consiste à exploiter la chaleur contenue dans le sous-sol.

Piloté par l’Ademe, cet appel est doté d’une enveloppe budgétaire d’1,35 milliard d’euros. Son objectif est d’accroître de 20 Mtep la part d’énergies renouvelables dans le bouquet énergétique français à l’horizon 2020 et la part de chaleur renouvelable de 10 Mtep (loi Grenelle I). Au total, la géothermie devrait contribuer à hauteur de 80 MW dans la production d’électricité, en particulier outre-mer.

 
La géothermie permet en effet de produire de la chaleur (par l’intermédiaire de réseaux de chaleur urbains ou de pompes à chaleur) mais aussi du courant. Environ 200.000 logements sont aujourd’hui chauffés en France par géothermie, grâce à des centrales de chauffage datant des années 1980. Les zones les plus favorables sont situées dans le Massif central, le bassin rhénan, en Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion.
 
Selon l’Ademe, les plus fortes croissances sont attendues dans le secteur des pompes à chaleur goéthermiques pour les maisons individuelles, le tertiaire et le résidentiel collectif, ainsi que dans les réseaux de chaleur alimentés par des forages profonds (1.500 à 2.500 mètres).
 
En matière d’électricité, la référence est la centrale de la Bouillante, en Guadeloupe, située au pied du volcan de la Soufrière. Elle utilise une ressource géothermale issue d’un forage profond de 300 mètres et produit 95 GWh d’électricité chaque année.
La date limite de dépôt des candidatures à l’AMI est fixée au 20 mars 2012.
 
Pour rappel, les investissements d’avenir ont été lancés pour soutenir la recherche et la pré-industrialisation de plusieurs filières : énergies renouvelables, décarbonées, et chimie verte, véhicules du futur, économie circulaire, et réseaux électriques intelligents.
 
Au niveau mondial, la capacité thermique de la géothermie représente 50.583 MW pour une production annuelle de 121.696 GWh. Les installations les plus puissantes sont installées aux Etats-Unis, en Chine, en Suède, en Norvège et en Allemagne (ces 5 pays représentent à eux seuls 60% de la capacité mondiale).
 
La capacité électrique mondiale de la géothermie s’élève à 10.715 MW pour une production annuelle de 67.246 GWh. Les plus fortes capacités sont enregistrées aux Etats-Unis, aux Philippines et en Indonésie.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus