Appel à la protection de l’océan Arctique

Le 23 avril 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La fonte des glace ouvre l'océan à l'exploitation industrielle.
La fonte des glace ouvre l'océan à l'exploitation industrielle.

Un groupe réunissant 2.000 scientifiques de 67 pays a demandé, lundi 23 avril, à la communauté internationale de protéger l'océan Arctique en interdisant la pêche, tant que la recherche et un encadrement réglementaire n'assureraient pas son développement durable et le respect d'un environnement fragile.

Prenant acte du fait que la fonte des glaces a rendu la pêche possible dans la zone centrale de l'océan Arctique, les scientifiques s'inquiètent de la voir se développer sans que les risques pour l'écosystème soient évalués et contrôlés.

«Des données et des analyses sont nécessaires pour comprendre les conséquences de la pêche sur les composants de l'écosystème de l'océan Arctique, tels que les phoques, les baleines et les ours polaires, et l'effet que cela pourrait avoir sur les populations de la région Arctique, dont la subsistance et le mode de vie dépendent de ces ressources», écrivent-ils dans une lettre ouverte de l'organisme environnemental PEW Environment Group.

Selon eux, «la communauté scientifique ne dispose pas actuellement de suffisamment de données biologiques pour connaître la présence, l'abondance, la structure, les mouvements et la santé des stocks de poissons et le rôle qu'ils jouent dans l'écosystème».

Ils préconisent la mise en place d'un régime solide de gestion, de suivi et de mise en application avant d'autoriser la pêche dans la région.

Ces scientifiques demandent aux gouvernements des Etats riverains de l'océan Arctique -Canada, Danemark, Etats-Unis, Norvège et Russie- de travailler à la conclusion d'un accord international basé sur la recherche scientifique et le principe de précaution.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus