Antennes-relais: rejet d’une demande d’interdiction à Quimper

Le 26 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le tribunal de grande instance de Quimper a rejeté mercredi 23 septembre la demande d'interdiction d'une antenne-relais Orange à Loctudy (Finistère), déposée par une riveraine porteuse d’un implant cérébral sensible aux champs électromagnétiques, selon l’AFP.

Cette plainte avait été soutenue par l’association Robin des toits selon une annonce faite en mars dernier (1). La riveraine, qui affirme que sa vie serait en danger si l'installation devait entrer en service, va demander que l'affaire soit jugée sur le fond, a-t-elle indiqué à l'AFP: «Le risque sanitaire n'est pas pris en compte, le principe de précaution n'est pas appliqué». Dans son jugement, le tribunal a écarté le risque de dérèglement de l’implant en se basant sur les informations délivrées par le fabricant et il n’a pas retenu non plus le «trouble de voisinage».

(1) Dans le JDLE «Antennes-relais: 5 nouvelles plaintes déposées»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus