Antennes-relais: interdiction d’installation pour Orange

Le 09 mars 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Jeudi 5 mars, le tribunal de grande instance d'Angers a interdit à l’opérateur Orange d'implanter trois antennes dans le clocher d'une église du Maine-et-Loire, situé à moins de 100 mètres d’une école, au nom du principe de précaution, selon l’AFP.

Le magistrat s'est appuyé sur un rapport de la Direction générale de la santé précisant qu’il est «préférable de réduire au minimum le niveau d'exposition des personnes potentiellement sensibles telles que les enfants ou certaines personnes malades», selon l’association Robin des Toits. «La prise en compte du principe de précaution dans le cadre d’une procédure d’urgence pour interdire une installation est une première», ajoutent Agir pour l’environnement et Priartem.

En février, Bouygues Telecom et SFR ont été condamnés à démonter des antennes-relais notamment en raison du risque sanitaire. «Cette troisième décision (…) confirme que la justice a pris la mesure d'un problème sanitaire qui pourrait affecter l'ensemble de la population», estime Robin des Toits.

Les ONG dénoncent l’absence de réglementation sur cette question, l’inaction des pouvoirs publics et la mise en cause des juges et des décisions de justice par certains ministres.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus