Anses : un expert de la santé au travail entre à la direction

Le 03 septembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Gérard Lasfargues, professeur de médecine et santé au travail, a été nommé hier directeur général adjoint scientifique de la nouvelle Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Il occupait le même poste à l’Afsset depuis 2009, après y avoir dès 2007, dirigé le département des expertises en santé, environnement et travail.

Cette annonce semble conforter une place centrale pour la thématique de la santé au travail au sein de l’agence issue de la fusion de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset), le 1er juillet dernier [voir le JDLE]. En dépit des craintes passées de plusieurs associations et experts.

Le directeur général de l’Anses, Marc Mortureux [ex-directeur de l’Afssa et ex-directeur de cabinet de Luc Chatel de mars 2008 à juin 2009] a annoncé dans un communiqué du 2 septembre, un renforcement de son équipe de direction avec la nomination de trois directeurs généraux adjoints et d’une directrice en charge de la communication.

Valérie Baduel, vétérinaire, est nommée directrice générale adjointe en charge de la stratégie et de l’international. Elle était, depuis novembre 2005, directrice générale adjointe de l’Afssa, après avoir été, fin 2000, sous-directrice de la recherche et des laboratoires au sein du ministère chargé de l’agriculture.

Martial Mettendorff, directeur général adjoint en charge des ressources humaines, financières, techniques, informatiques et juridiques, actuellement chef de service à la direction générale de la santé et ancien directeur général adjoint de l’Institut de veille sanitaire (InVS) prendra ses fonctions au 1er octobre.

Alima Marie est nommée directrice de l’information, de la communication et du dialogue avec la société. Elle occupait jusqu'à présent les fonctions de directrice des relations extérieures et de la communication du Centre des Monuments Nationaux. Elle a également été conseillère au cabinet de Luc Chatel (2008-2009).

« L’Anses est en ordre de marche pour relever les défis scientifiques et sociétaux qui sont à l’origine de sa création, a déclaré Marc Mortureux. La nouvelle direction se veut avant tout pluridisciplinaire et joue la carte de la transversalité face à des risques globaux qui exigent le plus haut niveau scientifique mais aussi la capacité à dialoguer avec la société afin de mieux anticiper et gérer les risques sanitaires, environnementaux et ceux liés au travail auxquels les populations peuvent être exposées ».

Gérard Lasfargues, médecin hospitalo-universitaire, a exercé ses activités hospitalières et universitaires au Chu de Tours. « Sa formation à la recherche en santé au travail s’est axée principalement sur la toxicologie industrielle […] à l’université catholique de Louvain en Belgique. Il dirige des activités cliniques, d’enseignement, de recherche et d’expertise dans le domaine de la santé au travail et de la santé publique depuis une vingtaine d’années. […] L’essentiel de ses travaux a porté sur la toxicologie respiratoire des métaux, l’épidémiologie et l’évaluation des risques psychosociaux, la pénibilité et le vieillissement, les maladies cardiovasculaires et les cancers », indique l’Anses.

La nomination du comité exécutif de l’Agence interviendra dans quelques semaines.

Dans le JDLE « Anses: "La gouvernance sera très ouverte à la société civile »

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus