Annulation d’un détournement de rivière en Martinique

Le 09 octobre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 5 octobre, le tribunal administratif de Fort-de-France a mis fin à une polémique qui faisait rage sur l'île en annulant l'autorisation préfectorale d'aménager un seuil et des canalisations en travers de la Grande Rivière. Celle-ci coule de la montagne Pelée jusqu'au littoral nord et abrite une biodiversité importante.

La commune de Grand-Rivière était soumise à l'arrêté préfectoral du 22 novembre 2005 qui donnait le droit à l'Association syndicale autorisée des planteurs du grand-nord (ASAPGN) de prélever une partie de l'eau de la Grande Rivière pour irriguer des cultures.

L'Association pour la sauvegarde du patrimoine martiniquais (Assaupamar) et France Nature environnement (FNE) ont finalement gagné leur bataille, en soulignant auprès du tribunal administratif l'existence de risques importants d'assèchement si le projet était mené à bien.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus