Année difficile pour RTE

Le 10 mars 2010 par Valéry Laramée de Tanenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La récession aura eu des conséquences sur les résultats du gestionnaire français des réseaux de transport d’électricité. Dans un communiqué publié le 9 mars, RTE annonce une baisse de 2,2% de son chiffre d’affaires 2009 (qui s’établit à 4,13 milliards d’euros): la conséquence directe de la baisse de la consommation d’électricité observée notamment dans la grande industrie (-8,6%). L’EBITDA s’élève à 1,211 milliard €, en baisse de 10% par rapport à 2008. Le résultat net après impôt atteint 500 M€ (+ 205 M€ par rapport à 2008). Il intègre le reversement à RTE, à effectuer par EDF, de sa quote-part du remboursement par l’Etat intervenue suite à l’annulation de la décision du tribunal de l’Union européenne. Sans tenir compte de cet élément, le résultat net s’établirait à 199 M€, en retrait de 96 M€ par rapport à 2008. La dette s’accroît de 291 M€, pour s’établir à 6,355 milliards.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus