Ampoules à incandescence: 12% des Français jouent les écureuils

Le 06 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Six mois après le retrait des rayons des ampoules à incandescence de 100 watts, et trois jours après la disparition des ampoules de 75 W, le portail d’information sur les économies d’énergie canal-energie.com a publié un sondage sur les habitudes de consommation des Français dans ce domaine, mené auprès de 830 personnes en novembre dernier pour le compte du fabricant d’ampoules basse consommation Lucibel.

Si 75% d’entre eux sont informés de la disparition des ampoules à incandescence, 69% se disent peu informés sur le sujet. Le communiqué s’étonne de ce que «40% [des sondés] ne sont pas capables de donner un ordre de grandeur sur l’économie d’énergie réalisée pendant 8 ans grâce à une ampoule à économie d’énergie», ce qui ne va pas forcément de soi… 12% ont été capables de donner le bon ordre de grandeur, soit 60 à 80 euros.

Surtout, ils sont 25% à s’interroger sur le recyclage –les ampoules basse consommation contenant du mercure, leurs déchets sont dangereux et font l’objet d’une collecte sélective gérée par l’éco-organisme Récylum. 12% des sondés affirment avoir stocké des ampoules à incandescence pour compenser le retrait de la vente des ampoules à incandescence de 100 W.

90% ont déjà acheté des ampoules basse consommation, mais seuls 53% s’en sont procurés de puissance équivalente aux «anciennes» de 100 W.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus