Amorce se félicite de l’évolution de la réglementation sur les déchets

Le 16 janvier 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’association Amorce a réussi à promouvoir –et faire passer– plusieurs de ses amendements, lors de l’examen du projet de loi de finances 2009. Une opération dont se félicite l’association de collectivités et d’industriels dans un communiqué, à l’occasion de la publication de son nouveau bureau exécutif.

Ainsi, cette baisse de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les incinérateurs et les centres de stockage les plus exemplaires en matière d’exploitation, et la hausse progressive de la TGAP sur 5 ans au lieu de 3 ans pour les incinérateurs. Ces hausses de TGAP sont rendues plus supportables pour «le contribuable local», car elles «devraient malgré tout coûter à terme près de 400 millions [d’euros] par an».

A l’actif de l’association, plusieurs avancées en matière de responsabilité élargie du producteur, étendue aux déchets d’activités de soins à risque infectieux (Dasri) et aux déchets dangereux des ménages dès 2010. Rien en revanche sur les meubles et encombrants, pour lesquels l’extension de la REP pourrait trouver une issue dans le projet de loi de finances 2010.

(1) Dans le JDLE «Budget 2009: les TGAP devant les sénateurs»
(2) Dans le JDLE «Lois de finances: les nouveautés 2009»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus