Amoco Cadiz: inventaire des sites de déchets de la marée noire

Le 08 août 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La secrétaire d'Etat à l'écologie Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé vendredi 1er août le lancement d'un inventaire des sites de déchets issus de la marée noire provoquée par Amoco Cadiz, selon l'AFP. Le pétrolier s'était brisé en mars 1978 aux larges de Portsall (Finistère), libérant 220.000 tonnes de brut qui souillèrent 400 kilomètres de littoral du nord de la Bretagne.

En déplacement à Perros-Guirec (Côtes d'Armor) sur la plage de Trestraou (1), Nathalie Kosciusko-Morizet a précisé avoir fait cette demande au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). «Dans les Côtes d'Armor, l'essentiel du travail a été fait. S'il manque quelques sites, ce serait plutôt dans le Finistère, a-t-elle déclaré. Les déchets lourds ont été traités. Ce qui pose problème, ce sont les petits entrepôts où ont été stockés des gants, des bottes, des blouses, etc.»

Une soixantaine de sites avaient déjà été identifiés lors d'un premier recensement en 1994. La secrétaire d'Etat ne prévoit pas de faire nettoyer tous les sites, mais de nouvelles prescriptions en matière d'urbanisme liées à ce stockage pourraient être faites.



(1) Voir l'article du JDLE «Une labellisation des sites de baignade se met en place»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus