Amiante: un ancien médecin du travail convoqué par la justice

Le 23 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l'AFP, un ancien médecin du travail de l'usine Ferodo-Valéo à Condé-sur-Noireau (Calvados), spécialisée dans la transformation de l'amiante, devait être convoqué ce mardi par les juges chargés d'enquêter sur l'exposition des salariés dont deux au moins sont morts. Ce médecin, aujourd'hui retraité, devrait être mis en examen pour non-assistance à personne en péril par les juges Marie-Odile Bertella-Geffroy et Didier Peltier chargés du dossier, selon une source de l'AFP confirmant une information du Parisien et du Figaro. Le médecin pourrait se voir reprocher sa passivité face aux dangers occasionnés par l'exposition aux fibres d'amiante des salariés de l'usine. Les gendarmes de l'Orne et ceux de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaest) ont perquisitionné à son domicile jeudi 28 octobre et l'ont entendu, toujours selon la source de l'AFP. D'après maître Michel Ledoux, avocat de six familles qui se sont aujourd'hui portées parties civiles, «c'est la première fois qu'un médecin du travail risque d'être mis en examen pour un défaut de vigilance». Ce médecin a été membre du Comité permanent amiante (CPA) de 1982 à 1996. Selon un rapport du Sénat paru en 2005, le CPA était un «lobby de l'industrie» qui «a joué un rôle non négligeable dans le retard de l'interdiction de ce matériau en France».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus