Amiante: un an de plus pour les victimes

Le 04 avril 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les victimes de l'amiante dont la maladie a été constatée avant le 31 décembre 2003 –ou leurs ayants droit- ont jusqu'au 31 décembre 2007, soit un an de plus que le délai prévu à l'origine, pour déposer une demande d'indemnisation au Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante (Fiva). Le Fiva explique que «son attention a été appelée sur les difficultés rencontrées par certaines victimes de l'amiante pour présenter en temps utile un dossier d'indemnisation». Cette décision a été prise avec l'accord des ministères de tutelle. «Nous avons donc obtenu un sursis, mais le problème de fond demeure. L’Andeva considère que, pour un organisme comme le Fiva, le délai de prescription doit être de 10 ans. Il nous reste une année pour l’obtenir...», a commenté l'association des victimes de l'amiante (Andeva) dans un communiqué. Elle estime l'amiante responsable en France de 3.000 morts par an et chiffre à 100.000 le nombre de décès à venir à cause de cancers du poumon ou de la plèvre.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus