Amiante: Michelin reconnu coupable de «faute inexcusable»

Le 28 janvier 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) d’Epinal a reconnu lundi 25 janvier la faute inexcusable de Michelin, pour avoir exposé ses salariés à l’amiante dans son usine de Golbey (Vosges), rapporte l’AFP.

Une dizaine de salariés souffrant de maladies liées à l’amiante avaient saisi le tribunal en octobre dernier. «Michelin savait qu’il y avait de l’amiante à l’usine de Golbey, mais n’a pas mis les moyens pour protéger les gens», avait alors expliqué Nicolas Doridant, délégué syndical Sud. «Michelin, pas plus que l’Etat, ne savait quels étaient les effets dangereux de ce produit», avait répondu l’avocat de Michelin.

Un jugement similaire avait été obtenu en 2004 pour un autre salarié de Michelin, confirmé en 2006 par la cour d’appel de Nancy. «13 nouveaux dossiers vont être déposés prochainement devant le tribunal», a ajouté le syndicaliste qui espère que ce jugement fera jurisprudence, selon l’AFP. Le site de Golbey, créé en 1969, a compté jusqu'à 1.200 salariés, mais n'en a plus que 600 aujourd'hui. D’après la direction, le retrait des pièces amiantées s’est achevé en 1996.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus