Amiante: l’Afsset recommande d’abaisser la VLEP

Le 16 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 15 septembre, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) recommande d’abaisser la valeur limite d’exposition en milieu professionnel (VLEP) pour l’amiante.

L’actuelle VLEP -fixée à 100 fibres par litre (f/L) en moyenne sur 8 heures- fait courir un excès de risque (3,3 cas de cancers supplémentaires pour 1.000 travailleurs exposés en comparaison du taux en population générale) qui ne peut être considéré comme acceptable, affirme l’Afsset.

Elle propose «dans un premier temps et sans plus attendre», de diminuer la VLEP d’un facteur 10, à 10f/L, puis recommande au ministère du travail de l’abaisser régulièrement. «Pour ce puissant cancérogène sans seuil de toxicité, seule la valeur la plus basse possible est acceptable selon le principe ‘Alara’ (1)», justifie l’Afsset.

Dans l’attente, elle rappelle aux employeurs la nécessité de limiter les expositions des travailleurs au strict nécessaire. Les professionnels du retrait d’amiante (déflocage et décalorifugeage) soit 107.000 personnes sont les principaux exposés. Mais jusqu’à 2 millions d’individus seraient potentiellement concernées dans les activités d’entretien de matériaux amiantés. En complément de la VLEP sur 8h, l’Afsset recommande de ne pas dépasser, sur une période de 15 minutes, une concentration égale à 5 fois la valeur de cette dernière.

Enfin, l’Agence recommande de passer de la microscopie optique à la microscopie électronique (META) pour comptabiliser les fibres fines d’amiante, dans la ligne de son rapport de février (2) qui appelait à mieux intégrer les fibres fines et courtes dans la réglementation. Une telle disposition a depuis été introduite dans la loi sur l'hôpital du 22 juillet (3).


(1) As Low As Reasonably Achievable
(2) Dans le JDLE «Amiante: vers un durcissement de la réglementation?»
(3) Dans le JDLE «Logements: nouvelles mesures sur le radon, le plomb et l’amiante»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus