Amiante: deux grands industriels face à la justice

Le 14 septembre 2006 par Agnes Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
D’après un article du Monde paru le 13 septembre, Alstom a annoncé vouloir faire appel de sa condamnation pour avoir exposé des salariés à l’amiante. Le 4 septembre, le tribunal correctionnel de Lille avait condamné le groupe pour infraction à la réglementation sur les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante. L’affaire remonte à la période 1998-2001 durant laquelle la filiale Alstom Power Boilers dirigeait un site de fabrication de chaudières à Lys-lez-Lannoy dans le Nord.
Hasard du calendrier, un article du Nouvel Observateur datant du même jour annonce l’assignation en justice de Michelin. Un ancien salarié contaminé par l’amiante et trois veuves d’anciens salariés décédés des suites d’un cancer lié à l’amiante auraient en effet porté plainte pour «faute inexcusable». La société doit comparaître le 14 septembre devant le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) de Clermont-Ferrand. Une quarantaine de dossiers serait en attente de jugement et 19 devraient être examinés par le Tass clermontois le 9 novembre prochain.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus