Amiante: contamination environnementale dans le 93

Le 22 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Institut de veille sanitaire (InVS) a mis en ligne, vendredi 19 octobre, l'étude de santé publique concernant le voisinage d'une ancienne mine de broyage d'amiante qui se trouve à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis):11 personnes présentent un mésothéliome, une plaque pleurale ou une asbestose d'origine exclusivement environnementale ou mixte, c'est-à-dire domestique à prédominance environnementale très nette. «C'est la première fois en France que des cas strictement environnementaux sont mis en évidence dans le voisinage d'une ancienne usine de transformation de l'amiante. La sévérité des critères scientifiques retenus garantit la validité des résultats obtenus», indique l'InVS dans ses conclusions.

Dans ses recommandations, l'institut insiste sur l'intérêt pour les pouvoirs publics d'associer l'ensemble des acteurs institutionnels, des professionnels de la santé, et de la société civile (dont les associations de riverains) à une «réflexion sur la démarche à mettre en oeuvre», notamment en termes d'information sur les droits et de suivi médical.

Les auteurs de l'étude espèrent également que ce travail «pourra servir de levier pour des investigations autour d'autres sites afin de mieux comprendre la façon dont, non seulement les travailleurs mais aussi leurs familles et plus largement les populations avoisinantes, ont pu être exposés aux fibres d'amiante, et ainsi contribuer à une plus juste réparation des préjudices.»

A l'occasion de la publication de ces résultats, le ministère chargé de l'environnement a mis en ligne une page internet sur ses actions relatives à l'amiante, concernant les sites industriels mais également les affleurements naturels, en Corse et en Nouvelle-Calédonie.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus