Amazonie, la forêt coupée pour les vaches!

Le 06 septembre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Plus de 60% de la forêt amazonienne décimée servirait en fait de pâturage pour les troupeaux, et au final, seules 5% de ces zones déboisées auraient une utilité agricole.

Ces chiffres proviennent d’une étude brésilienne réalisée à partir des données satellitaires fournies par le système Deter de l’institut brésilien de recherches spatiales (Inpe, selon l’acronyme en portugais). Des satellites qui montrent qu’en 2008, 719.000 km2de forêt ont été coupés. 62% de ces zones ont été transformées en prairies et en moyenne sur chaque hectare de pâturage, une seule vache paît… tranquillement. Ces bovins ne risquent pas d’être dérangés par leurs voisins puisque un hectare correspond en taille à un peu plus d’un terrain de football (soit 0,7 hectare)!

«Une seule vache sur un hectare de terre, c’est inacceptable!» a commenté dans la presse brésilienne dimanche 4 septembre, la ministre brésilienne de l’environnement. «C’est du gaspillage parce que la forêt est remplacée par quelque chose qui ne rapporte ni revenu, ni croissance», s’est lamentée Izabella Teixeira.

Alors que 5% va véritablement avoir une utilité agricole, 21% de la forêt coupée est abandonnée et laissée à sa propre régénération.

Le Brésil, qui abrite une bonne partie de la forêt amazonienne, s’est engagé à réduire la déforestation de 80% d’ici 2020. Mais les premiers résultats indiquent qu’au cours des 12 derniers mois le phénomène a augmenté de 15%, selon les propres chiffres du gouvernement brésilien.

Le Brésil abrite aujourd'hui 5,3 millions de km2 de forêts et entre août 2010 et juillet 2011, le pays aurait perdu 2.654 km2 de sa forêt primaire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus