Alteo mis en demeure pour ses nouveaux rejets liquides

Le 27 juin 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les nouveaux rejets de l'usine Alteo de Gardanne dépassent les valeurs réglementaires
Les nouveaux rejets de l'usine Alteo de Gardanne dépassent les valeurs réglementaires

La société Alteo a été mise en demeure, le 21 juin, par un arrêté de la préfecture des Bouches-du-Rhône. Motif: ses rejets aqueux dépassent les plafonds réglementaires de mercure, zinc et antimoine.

 

Ces dépassements ont été relevés les 8 et 9 mars par des inspecteurs des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) lors d’un contrôle inopiné des rejets aqueux. Les valeurs-seuils fixées par l’arrêté du 28 décembre 2015 ont été dépassées pour le mercure, le zinc, les matières en suspension et l’antimoine. L’inspection révèle aussi que «le point de prélèvement en aval du bac de filtration est mal positionné et ne permet pas de mesurer les paramètres sur les eaux résiduaires avant leur rejet dans le milieu naturel». A noter qu'une rupture de canalisation s'est produite sur le site dans la nuit du 8 au 9 mars, provoquant des rejets aériens de soude et de bauxite.

 

Deux mois pour se mettre en conformité

Ces nouvelles prescriptions avaient été validées après l’autorisation donnée à l’entreprise basée à Gardanne de prolonger pendant 6 ans le rejet de ses effluents (des rejets liquides et non plus des boues rouges) au cœur du parc national des Calanques, à 7 kilomètres au large de Cassis.

Alteo a deux mois pour se mettre en conformité. Au-delà de ce délai, l’administration peut ordonner le versement d’une garantie financière, la suspension des installations ou le paiement d’une amende et d’une astreinte journalière en vertu de l’article L 171-8 du Code de l’environnement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus