Alteo: le producteur d'alumine gênerait-il ses voisins?

Le 27 septembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les poussières vont être passées au peigne fin
Les poussières vont être passées au peigne fin

A la demande de la ministre de l’écologie, le préfet des Bouches-du-Rhône Stéphane Bouillon a exigé du fabricant d’alumine Alteo, le 26 septembre, davantage d’études sur la dispersion des émissions de poussières dans le voisinage du site de stockage des déchets solides à Bouc-Bel-Air et sur leur radioactivité.

 

Pas de réduction des seuils

 

Selon le site Marsactu, la ministre de l’écologie Ségolène Royal avait écrit au préfet trois jours plus tôt, le 23 septembre, pour lui demander de réduire les seuils de métaux lourds autorisés dans les rejets en mer. Mais elle n’aurait pas obtenu gain de cause, le Premier ministre Manuel Valls ayant eu le dernier mot.

 

50 ans de pollutions

 

Après avoir déversé pendant 50 ans des ‘boues rouges’ en plein cœur de l’actuel parc national des Calanques, la société Alteo a été autorisée, fin 2015, à rejeter pendant 6 ans de nouveaux résidus industriels, composés d’un liquide filtré que les opposants estiment toujours aussi toxiques.

 

Mercure, zinc et antimoine

 

Alteo a par ailleurs déjà dépassé les seuils de mercure, zinc et antimoine. Ce qui lui a valu un arrêté de mise en demeure en juin dernier. L’entreprise a toutefois corrigé le tir sur ce point, «au vu des derniers contrôles de juillet et d’août», selon le communiqué de la préfecture.

Opposée aux rejets en mer, la députée européenne écologiste Michèle Rivasi a déploré, le 26 septembre, «le transfert de pollution opéré vers le site de Mange Garri, sur la commune de Bouc-Bel-Air (Bouches-du-Rhône)», où l’industriel stocke les déchets solides issus du traitement des effluents.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus