Alstom sécurise l’approvisionnement de Singapour

Le 21 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Le moral revient chez l’équipementier français. Après les 4.000 suppressions d’emploi annoncées il y a quelques jours, la filiale Energie (Alstom Power) du conglomérat français vient de signer, coup sur coup, deux importants contrats à Singapour. Le premier porte sur la construction d’une centrale à gaz de 400 mégawatts (MW), pour le compte de KMC. Le second prévoit qu’Alstom construira et entretiendra une autre centrale à gaz de 400 MW pour le compte de Tuas Power. Le montant de ces deux contrats est estimé à 580 millions d’euros.

En 2014, lorsqu’elles entreront en service, ces deux unités permettront d’accroître de 10 % la capacité de production d’électricité de Singapour, sans pour autant saturer l’air de pollutions supplémentaires. « Les turbines à gaz que nous avons vendues, nous indique Philippe Joubert, le président d’Alstom Power, ont la particularité, grâce à leur système de double combustion, d’émettre peu d’oxydes d’azote et de souffre, y compris à bas régime. » KMC et Tuas Power pourront donc exploiter leurs centrales en fonction de la demande réelle, sans accroître les émissions d’oxydes d’azote et de soufre à bas régime.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus