Alstom propose son train à hydrogène en France

Le 21 novembre 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une alternative au TER diesel : le train à hydrogène.
Une alternative au TER diesel : le train à hydrogène.
Alstom Transports

Les régions devront choisir de nouveaux trains d’ici à 2035.

 

Le verdissement des trains régionaux est un sujet tendance. Ce mercredi, à la veille de la présentation d’un rapport sur le sujet à la ministre des transports, Alstom a présenté la version française de son train à hydrogène.

Il s'agit d'une adaptation au matériel français du train à hydrogène Coriadia que le groupe français a mis en circulation à la mi-septembre dans le nord de l'Allemagne et dont la chaîne de traction a été conçue à Tarbes.

alternative au diesel

L'idée est de trouver une alternative «verte» aux TER diesel qui vont arriver en fin de vie dans dix ans, explique Olivier Delecroix, directeur commercial d'Alstom France.

Guillaume Pépy, patron de la SNCF, ayant fixé à 2035, la fin des motrices diesel, Alstom aimerait tester une trentaine de rames en condition réelle d’exploitation entre 2024 et 2028. «Et pour être prêt en 2024, il faut homologuer le train, et donc développer un prototype», poursuit Olivier Delecroix.

Ce qui implique que le gouvernement fasse évoluer la législation et que certaines régions commandent quelques exemplaires du Coradia dès 2019.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus