Alstom Power Boilers condamnée en appel

Le 06 mars 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La cour d'appel de Douai (Nord) vient de confirmer la peine prononcée le 4 septembre 2006 par le tribunal correctionnel de Lille à l'encontre d'Alstom Power Boilers, dans l'affaire concernant l'exposition de 300 salariés à l'amiante sur le site de Lys-lez-Lannoy (Nord). D'après l'AFP, la société a ainsi été condamnée le 6 mars à la peine maximale, soit 75.000 euros d'amende. L'ancien directeur de l'usine de fabrication de chaudières, Bernard Gomez écope de trois mois de prison avec sursis (au lieu de 9 initialement requis) et de 3.000 euros d'amende.

Alstom Power Boilers était poursuivi pour avoir «mis en danger», entre 1998 et 2001, la vie des salariés de ce site de Lys-les-Lannoy par «violation manifestement délibérée d'une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence», et Bernard Gomez pour «infraction à la réglementation générale sur l'hygiène et la sécurité». Selon une déclaration de l'avocate générale Catherine Champrenault datant du 7 décembre, l'inhalation de poussières d'amiante a entraîné 7 décès depuis 1997 et 30% des salariés du site ont été atteints de maladies professionnelles.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus