Allemagne : des champs de maïs contaminés par un OGM illégal

Le 16 juin 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Selon une information révélée par Greenpeace le 14 juin, des agriculteurs allemands ont semé sans le savoir du maïs contaminé par du maïs génétiquement modifié interdit à la culture dans l’Union européenne, le maïs Nk603 mis au point par Pioneer Hi-Bred.

Au moins trois régions sont concernées : le Bade-Wurtemberg, la Basse-Saxe et la Bavière. La surface contaminée est importante, entre 2.000 et 3.000 hectares au moins. « Les autorités allemandes avaient conscience de ce problème de contamination depuis le mois de mars, mais elles n’ont prévenu les agriculteurs que récemment », souligne l’association.

 

Ces cultures devront être arrachées, et les terres labourées avant floraison afin d’arrêter le processus de contamination et l’expansion incontrôlée. Les pertes pour les agriculteurs concernées seront conséquentes.

L’Allemagne, tout comme l’Autriche, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Hongrie et la Pologne, ont choisi en 2008 d’activer la clause de sauvegarde prévue par la directive du 12 mars 2001 pour refuser la culture du maïs OGM de la société Monsanto (le MON810) sur leur territoire. Quant à la pomme de terre OGM Amflora, autre OGM autorisé à la culture et à la commercialisation par la Commission européenne le 2 mars 2010, le Luxembourg vient d’interdire sa culture.

 

(1) directive 2001/18/CE

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus