Allemagne cherche incinérateur de vaccin désespérément

Le 17 août 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L'Allemagne va incinérer 16 millions de doses de vaccin anti-grippe H1N1 inutilisées, ont annoncé les autorités régionales, mercredi, alors qu'elles avaient dépensé 230 millions d'euros pour se parer contre la pandémie annoncée.

L'Etat régional de Saxe-Anhalt (est), qui gère ces stocks pour le compte de tous les Länder, est à la recherche d'une société de traitement des déchets, a précisé un porte-parole du ministère régional des Affaires sociales.

Au total, l'Allemagne s'est retrouvée avec 28 millions de doses sur les bras pour un coût de 230 millions d'euros.

Une partie de ces stocks sont gérés directement par chaque région et certaines se sont déjà débarrassées de leurs doses, a indiqué le porte-parole.

L'Allemagne avait cherché à en revendre une partie mais aucun pays n'avait manifesté son intérêt.

Moins de 10% de la population allemande avait accepté de se faire vacciner en raison notamment d'une grande méfiance vis-à-vis des vaccins. Dans de nombreux autres pays, les populations ont également boudé les programmes de vaccination. En outre, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) tablait dans un premier temps sur un vaccin en deux injections alors qu'une seule dose s'est finalement révélée suffisante.

Apparue au Mexique en mars-avril 2009, la grippe H1N1 avait suscité une grande inquiétude en Europe et aux Etats-Unis. Elle a tué plus de 18.000 personnes dans le monde depuis son apparition, selon l'OMS.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus