Allemagne: 42 milliards d’euros de subventions nuisibles pour l’environnement

Le 19 novembre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
34,1 milliards d’euros d’investissements publics et privés ont été dépensés en 2003 en Allemagne pour la protection de l’environnement: protection des eaux, collecte des déchets, purification de l’air et lutte contre le bruit, selon l’Office fédéral de l’environnement (UBA) dans un rapport (1) paru au début du mois.

Un montant inférieur à celui des subventions nuisibles pour l’environnement en Allemagne, qui s’élevait à 42 milliards d’euros pour l’année 2006. Ces subventions nuisibles, de manière directe ou indirecte, sont très importantes dans le domaine de l’énergie. Quelques exemples: 2,163 milliards d’euros d’allègement de taxes pour l’électricité et le pétrole pour l’appareil productif; 2,285 milliards d’euros de subventions pour le secteur du charbon; 2,5 milliards d’euros sous la forme de quotas de CO2 alloués gratuitement aux industries lors de la première période du marché européen du carbone (2005-2007); 400 millions d’euros pour la recherche nucléaire (selon le rapport, depuis 1956, le secteur nucléaire allemand a bénéficié de 40 milliards d’euros pour la recherche. Les énergies renouvelables n’ont bénéficié que de 6 milliards d’euros depuis 1974).

Il en va de même dans le secteur des transports: 6,15 milliards d’euros de subventions indirectes pour le carburant diesel; 4,35 milliards d’euros de crédits d’impôt pour les déplacements domicile-travail qui avantagent les déplacements en véhicule particulier… Même chose pour l’allégement de taxes sur le kérosène pour l’aviation civile (6,9 milliards d’euros).

Les exemples cités dans le rapport sont aussi légion dans le bâtiment – subventions encourageant l’étalement urbain – et l’agriculture.

(1) Voir tableau récapitulatif, en allemand, page 35 du rapport


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus